Skip to main content

photoshopLancé par Adobe Studio en 1990, Photoshop était l'un des logiciels précurseurs en terme de design. À l'époque, il n'existait pas vraiment d'autre alternative. Tout le monde travaillait sur Photoshop : photographes, illustrateurs et, peu à peu, les premiers webdesigners.

Illustrator s'est ensuite développé et s'est intégré dans notre workflow afin de travailler le vectoriel, utilisé presque uniquement pour les logos. La mode était en effet au skeuomorphisme, une technique de design visant à imiter à la perfection des éléments du monde réel. Pour être « dans la tendance », il fallait donc concevoir des interfaces qui imitaient la réalité et, donc, « dessiner » la plupart des éléments graphiques. Ombres, dégradés, textures, tout était bon pour amener de la vie dans nos designs.

L'arrivée de Flash en 1996 amplifie ce mouvement et cette envie de « vie », de « folie » sur les sites web qui représentent une nouvelle liberté, un espace d'expression que chacun s'approprie et réinvente à sa sauce.

Photoshop était donc tout indiqué pour atteindre nos objectifs de l'époque. Il possédait toutes les fonctions pour le dessin infographique et la communauté était immense, enrichie de forums et de tutoriels afin de créer n'importe quel projet.

Certains sont ensuite passés sur the Gimp (1995) ou Inkscape (2003), d'autres encore ont dévié sur Illustrator, et les plus téméraires ont migré sur Fireworks, une acquisition d'Adobe qui gérait à la fois les formats bitmap et vectoriels. Des logiciels de l'époque, il était sans doute le plus adapté au web et proposait une sorte de fusion entre Photoshop et Illustrator. Acquis par la firme en 2007, la dernière version est sortie en 2012.

Mots clés :